vendredi 11 mars 2016

Où qu'on soit




Ce sont des chiens sur la route, d'abord.
Beaucoup de chiens. Qui vont le museau au vent. Et qui traversent et qui s'en foutent.

Et puis des mecs. Des mecs qui tirent des planches de deux mètres sur quatre.
Des planches immenses au cul de leur scooter.
Des planches posées sur des roulettes de caddie, de skate, de valises,
Des planches qui font tac tac tac tac sur les cailloux de la chaussée quand on les laisse trainer,
Des planches tenues par un fil de fer, un bout de ficelle ou une main désinvolte.
Des planches on se demande ce qu'ils vont en faire et pourquoi ils les transportent et surtout comme ça.
Et quand c'est pas des planches, c'est autre chose mais c'est toujours autre chose de gros, un chargement forcément.

C'est ce qui me vient à l'esprit quand je pense à là-bas.

Les chiens et les planches. Sur la route, là-bas.

Et la lumière et la chaleur. Blanche. Vibrante.

Je pourrais aussi parler des maisons. Je devrais.

Des maisons avec des préaux. Le sol est dallé, il y a des poteaux, ronds ou carrés, des poteaux qui portent un toit. Toit parfois ajouré, double toit. Circulation de l'air, il fait chaud. C'est pour ça, j'imagine, je crois. Et puis : canapés, fauteuils, hamacs, grabats ; des couches quoi ! Pour le repos, à la mi-journée. Pour la détente, en soirée.

Après que la lumière et la chaleur. Les chiens. Les planches.
Calmées, un peu.
Couchés.
Rangées, installées, coupées, montées - vendues peut-être.

Je devrais aussi me souvenir de la mer. On ne peut pas ne pas se souvenir de la mer quand on pense à là-bas. Parce qu'il y a la mer au bout des allées et dans nos yeux. Parce qu'il y a la mer dans le vent et nos nez. Parce qu'il y a la mer dans l'air et nos oreilles. Parce qu'il y a la mer et c'est une bonne raison pour les chiens de se promener. C'est une bonne raison pour les mecs de déménager des chargements au cul de leurs scooters. C'est une bonne raison pour construire des maisons agréables. C'est une bonne raison pour le soleil de taper, illuminer et cuire.

Il y a toujours plein de bonnes raisons, où qu'on soit.