mardi 21 avril 2015

Note de lecture : Bruce Chatwin, La sagesse du nomade

Oregon, août 1972, Bruce Chatwin à sa femme Elizabeth :

"Il y a une montagne appelée Mount Pitt à l'extrémité du lac et des sentiers interminables dans les forêts. Je me suis promené au hasard sur le sentier de Brown Mountain COMPLETEMENT NU pendant une vingtaine de kilomètres sans rencontrer âme qui vive (1) sinon des cerfs et des oiseaux et ça m'a rendu très heureux".


Note de bas de page :

(1). Chatwin a été vu une fois par le gardien du lac qui a raconté la rencontre : "J'ai vu ce type qui marchait au loin dans les bois. Et ce con-là était à poil, sauf qu'il avait de grosses chaussures de marche. Il se baladait comme s'il était dans un camp de nudistes, chez lui. J'ai crié Hé vous ! Et il s'est retourné... et vous le croirez ou non, mais il s'était attaché des fleurs autour de la quéquette".