mercredi 19 novembre 2014

Constat - 3

Et moi, je ne savais quoi penser
Qui tiendrait la route
Tout se bousculait
Et pas l'une ne valait mieux que l'autre
Brouhaha.

Quelque chose devait rompre
Pour abandonner
Car, derrière ce fatras, quoi
Qui dirait-il quelque chose
D'assuré, véritable, vrai, sur lequel poser le pied ?

Non.

Pourtant c'était la seule issue
Rompre, se forcer, avec les habitudes d'à tourner
Qui ne fonctionnent pas, répètent et répètent
Voir surgir une ligne directrice, force et poussée
Du bonheur.

Et pas son idée.