jeudi 9 janvier 2014

Encore une idée

Aujourd'hui, le plombier doit passer chez moi pour changer le ballon d'eau chaude.
Afin de lui faciliter la tâche, j'ai déménagé réfrigérateur et machine à laver.
J'ai transporté l'un, branché sur une prise électrique, dans la chambre et mis l'autre, ses tuyaux relevés, dans le salon.
Et je me dis : et si je vivais comme ça ? Le frigo dans la chambre, la machine à laver dans le salon, la télé (je n'en ai pas) dans les chiottes, la table dans l'entrée (il y a la place), le lit dans la cuisine (c'est possible, aussi - à condition de troquer le 140 contre un 90 cm), l'armoire de vêtements dans la salle à manger. Bien sûr, il faudrait prévoir des multiprises, des rallonges et des raccords de conduits. Évidemment, ça m'obligerait à plus de déplacements (peut-être n'aurais-je plus à sortir courir, épuisé d'avoir cuisiné, la gazinière ici, les ustensiles là, les aliments là-bas, l'évier où ça déjà ?).
Si je vivais comme ça, qu'est-ce que ça dirait de mon rapport au monde ? Qu'est-ce que ça changerait de ma vision du monde ? Qu'est-ce que ça ferait de moi, en moi ?
Mes amis me prendraient pour saugrenu (c'est déjà le cas, je crois), me diraient fou (je n'en suis pas loin, pensent-ils), mais qu'importe.
Si ce soir, le plombier n'est pas passé et remet à demain son intervention, j'aurais au moins la nuit pour me faire cette idée.