mardi 25 juin 2013

A l'évidence (2)

La vie consciente consiste à employer l'énergie qui nous traverse.
Pas la bloquer dans des maux de tête, des douleurs dorsales, des tensions nerveuses ou des contractures musculaires ; pas la laisser fuiter dans des lapsus, des méprises, des inattentions, des accidents et des fractures osseuses.
L'employer.
Inventer, créer, faire.

Pour cela, trouver la direction, viser un but. Ils seront le nord et le vent.

Fabriquer des lampes, cuisiner un gâteau, coudre un vêtement.
Le faire avec attention.
Alors la vis, la farine, le fil prennent sens, deviennent expression.

L'emploi, manuel, intellectuel, de direction ou d'opération, la relation, qu'elle soit amicale, filiale ou amoureuse, le jeu, les voyages, tout, ne sont pas d'autres matières.
La vie entière, complexe, étrange, changeante, fragile, intense, est à ce goût.

Mystérieux et évident.