mercredi 23 janvier 2013

Sont-ils perdus pour autant ?

Il y a des mouvements d'une grande beauté.



Un bras qui sort d'une manche, poignet gracile et doigts légers, un bol fumant aux lèvres porté.



Une fillette qui esquisse quelques pas de danse sur une musique entêtante pour elle seule jouée.



Un instant d'hébétude qui dans un regard perdu voit toute pensée envolée et la bouche d'un sourire s'éclairer.



Et parfois, personne pour les observer.