dimanche 6 janvier 2013

Campagne (2)

Le retour à la réalité était bleu et vert, flou et fonçait à travers la campagne.

Le 14h57 pour Zelaieta avait fait son petit effet sur nos carcasses et nos âmes.
Le temps avait été grand beau, Soleil à midi, Lune à minuit, températures agréables, humidité légèrement persistante.

Le commandant de bord avait souhaité bon voyage.

On avait bu aux nuages, petites infusions et alcools forts,
Et dans le brouillard on n'avait pipé mot.

Plus tard, c'était sur une petite table en fer blanc, chaises assorties, au pied d'un muret de pierres éboulées dans le milieu d'un champ, ou dans l'herbe, fraîche, froide, humide forcément, du matin et du soir, allongés, roulés, qu'on avait cru, nous voila sortis du brouillard.

J'avais dit, en chœur, l'amour charnel c'est quand même vachement bien,
Et l'amour intellectuel, un idéal.

La réalité nous revenait droit dessus, à travers la campagne, bleue et verte.
Mais floue.