samedi 24 novembre 2012

La force (4)

J'ai maintenant atteint l'âge qu'avaient mes parents quand j'étais enfant. Je me vois dans la vie : je manque de sérieux. J'ai acquis des responsabilités, je crois savoir mieux m'y prendre, le discours s'est amélioré, pas de doute. C'est peut-être tout. En vérité, je flotte, riant ici, pleurant là.

Je ne crois pas que mes parents (ni tous les autres parents) étaient bien différents de moi. Il faut se rendre à l'évidence : entre leurs mains, nous vivons des enfances bien incertaines.