vendredi 26 octobre 2012

Serpent

Il lit son horoscope. Il est Bélier. En vrai, il n'est pas Bélier. Il est Serpent. Serpent, c'est le treizième signe astrologique. Si on compte le treizième signe astrologique du Serpent, toutes les dates sont décalées. Toutes, presque. Un peu, du moins. La sienne en tout cas. Voilà, il est Serpent. Mais Serpent, on n'en veut pas. Il ne sait pas pourquoi. Le Serpent, c'est le mal. Parfois, c'est le bien ; souvent, c'est le mal. La plupart du temps, en fait. Il y aurait même des peuples en Afrique chez lesquels on ne peut même pas prononcer le mot : serpent. Si, si.

Pourquoi ? Pourquoi c'est le mal ? Mystère.

Il est Serpent mais, ici comme ailleurs, notamment dans les pages de son magazine, on ne tient compte que de douze signes. Pas de Serpent. Du coup, il est Bélier. Et aujourd'hui, ça l'arrange pas, mon caissier.