mardi 27 mars 2012

Dans la toundra

L'hiver à Vladivostok, je vous promets, c'est rude. La neige, la glace, à perte de. Et le froid, à ne pas mettre un doigt. Quand le vent, n'y pensez pas.



De langue, on n'a pas. D'idées, de pensées, stalagmitites.



Évidemment, les connexions internet là-bas.



J'essaierai de me rattraper. En avril, je ne m'engage à rien. Mais si le dégel, j'arrive à tirer le fil, nous découvrir, je ne me gênerai pas.



Bises.