mercredi 4 janvier 2012

Oui/Non (1 - Oui)

Ils avaient beaucoup marché côte à côte, presque à s'en toucher les épaules, et dans l'ascenseur qu'ils prirent ensuite, elle dit :

- "Je suis amoureuse de toi.

- C'est une bonne idée, je crois", répondit-il en portant sa main vers sa joue, la touchant du bout des doigts.

Ils se sourirent mais ne s'embrassèrent pas. Pas encore cette fois-là. Les portes s'ouvraient. On les attendait. Passant devant lui, elle sentit une main douce et chaleureuse s'appuyer contre son dos.