lundi 2 janvier 2012

Non (6)

Je quittais la campagne

Rentrais en ville

Et dans le train qui m'emmenait

Je ne comprenais pas comment il était possible de vivre

Ainsi, loin de la terre, des arbres, des vaches et de l'eau

Dans un environnement saturé de propos

Sur tout, et finalement rien.



Je ne comprenais pas.



Il y a méprise

Je suis prêt à le jurer.